Bonjour, Les images du site sont la propriété de Frédéric Gras Photographe. Merci de respecter mon travail. Bonne journée. Frédéric

Une belle aventure que celle de tenter le concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France »

Voilà 15 jours que nous avons reçu les résultats, ces résultats tant attendus qui récompensent une année complète de travail pour réaliser les 7 images du prestigieux concours "Un des Meilleurs Ouvriers de France". Pour les personnes qui ne connaissent pas ce titre, c'est le concours plus connu sous le nom de MOF que les cuisiniers arborent fièrement avec le col bleu/blanc/rouge de leur tablier. Ce concours existe dans tous les métiers de l'artisanat et récompense les meilleurs artisans français dans leur spécialité. Ce concours a lieu une fois tous les quatre ans ce qui rajoute la rareté au prestige. Pour ma part, je me suis inscrit il y a 2 ans maintenant, et nous avons reçu les sujets dans la catégorie "Photographie d'Art" fin octobre 2017 avec une année complète pour répondre aux différentes exigences du jury. Les résultats, cette fois-ci, pour ma première tentative, ne m'ont pas été favorables. J'ai obtenu une note de 15,4/20 sur l'ensemble de mon travail. Sur le moment, j'ai été déçu, vous vous en doutez, car c'est beaucoup de travail sur son temps personnel, et, pour un compétiteur comme moi, l'échec est compliqué à avaler lol mais, une fois la déception passée, je retiens tout le positif de cette fantastique expérience. Car tenter le MOF c'est une réelle expérience professionnelle qui vous oblige à chercher et à aller au delà de ce que vous faites au quotidien, d'une part par l'imposition des sujets (que vous allez découvrir ci-dessous) mais aussi par la mise en place technique pour réaliser ces images. Je tenais à féliciter chaleureusement mes 4 collègues qui ont décroché ce titre, bravo donc à mon amie Sylvie, à Marianne, Fabrice et William pour leur travail et leur réussite.
Je vais vous laisser découvrir ci-dessous les images pour chaque sujet imposé, avec les personnes et entreprises qui m'ont aidé pour les réaliser. Je les remercie une première fois ici mais je les citerai avec la mise en relation en image.
Je vous souhaite en cette fin d'année un excellent réveillon, et, pour ma part, je sais déjà que je retenterai ma chance dans 4 ans lors du prochain concours.

Image n°1 : Reportage

Format à l’italienne – noir & blanc en extérieur

Le vent et ses effets: bénéfiques, gênants, énervants, comiques etc. au choix. Au moins un être humain sera sur la photo, il sera l’acteur, le témoin ou la victime de l’effet météo précité, mais il ne devra pas être l’élément unique de l’image.

Réalisation technique:

Cette image a été réalisée au mois d’août au Portugal sur une plage réservée aux cerfs-volants et aux kitesurfs à Alcochete. Il y avait du vent de mer assez fort. J’ai utilisé, comme il était environ 19h, un filtre ND 1000 afin de pouvoir baisser la vitesse sur l’appareil photo suffisamment et pouvoir ainsi donner l’effet du vent sur certaines voiles des kitesurfs. La dame à gauche tient son chapeau car sinon elle le perdait.

UN GRAND MERCI à ma fille Amélie qui là aussi a dû s'entrainer pour maitriser le cerf volant en amont en France afin que le jour de la photo tout se passe bien. Merci aussi à ma femme Patricia qui joue le rôle de la femme qui tient son chapeau (pour de vrai lol) car le vent fort faisait qu'il s'envolait.

Image n°2 : Portrait

Format à la française – noir & blanc en studio

La complicité : entre frères jumeaux ou sœurs jumelles (âge minimum requis 7 ans).

Réalisation technique:

Cette image a été réalisée avec des jumelles clientes dans mon studio. Comme je les connaissais elles étaient déjà lors de leur séance famille très complices du coup je leur ai demandé de venir pour réaliser cette image. Le placement de la boite à lumière derrière les jumelles en hauteur m’a permis d’une part d’éclairer les filles mais aussi de conserver la transparence du crocodile de chez Haribo. La boite à lumière est positionnée horizontalement afin d’éclairer les deux filles de manière égale.

UN GRAND MERCI à Manon & Lilou mes deux adorables jumelles (et à leur maman Claire) qui ont joué le jeu durant toute la séance, avec un sérieux et une application sans faille. Pleins de bisous à vous deux, et à bientôt.

Image n°3 : Mariage

Format à la française – couleur en extérieur

Les mariés : photographiés (seuls) en extérieur, avec utilisation obligatoire d’un flash déporté dont on pourra constater et apprécier l’utilité.

Réalisation technique:

Pour cette image je suis allé à Paris sur la passerelle Léopold-Sédar-Senghor, qui offre des lignes magnifiques. J’ai réalisé l’image la nuit volontairement car le flash m’a permis d’avoir ce rendu. Le flash est équipé d’un bol beauté et correspond à l’emplacement exact de ma lune. Les lignes convergent vers mes mariés qui sont en haut de la passerelle. La lune a été réalisée en post production à l’endroit où il y avait le bol beauté. J’ai demandé à ma mariée et à mon marié de se positionner l’une en face de l’autre afin que le flash les détoure dans la nuit. La robe de mariée prêtée par Toi&Moi a été volontairement choisie contemporaine afin d’une part de permettre la transparence, mais aussi pour aller avec l’esprit de l’image plutôt moderne.

UN GRAND MERCI au magasin de robes de mariée Toi & Moi à Coignières et plus particulièrement à Marine qui a été d'une gentillesse et compréhension hors norme pour la mise en place de mon projet. Si vous vous mariez bientôt n'hésitez pas à faire appel à elle.
UN GRAND MERCI bien évidemment à mes deux modèles que certains reconnaitront puisqu'il s'agit d'Andréa (qui a été pendant 3 ans mon apprentie) et Alexandre son amoureux. Malgré le froid de ce soir de septembre j'espère que le résultat vous laissera un joli souvenir.

Image n°4 : Libre

Format à l’italienne – couleur

En regard de cette maxime « une photo appartient à celui qui la regarde », les candidats doivent réaliser une photo qui fasse déclencher un sourire, voire plus.

Réalisation technique:

Pour cette image que j’ai réalisée dans mon studio, je suis allé dans une entreprise de récupération d’électro-ménager afin d’y récupérer un frigo américain en fin de vie. Je l’ai ouvert par l’arrière afin de pouvoir photographier de l’intérieur et surtout de pouvoir éclairer mes sujets. Une boite à lumière est placée à droite de l’image et éclaire mes 2 sujets tout en donnant un sens à ma lumière sur le visage des modèles. Une seconde boite à lumière est placée derrière à droite afin d’éclairer la porte du frigo. J’ai placé un panneau noir entre la boite à lumière du fond et mes sujets afin que des lumières parasites ne viennent pas « se poser » à des endroits non désirés. J’ai dû afin d’éviter tous les reflets de mon studio dans le frigo couvrir l’intégralité de la pièce de papier noir, ainsi je n’ai aucun reflet parasite dans mon image. J’ai utilisé un objectif type fishey de chez Canon afin d’avoir le maximum de profondeur dans l’image et de pouvoir ainsi voir le maximum de l’intérieur du frigo. L’image a été prise à 13mm d’où la déformation des lignes du frigo que j’ai volontairement laissée afin de donner encore plus cette impression de profondeur.

UN GRAND MERCI à Guy dans le rôle du papi et à mon Amélie d'avoir joué le jeu. Bon, compte tenu du contenu des récipients, vous vous doutez que le plus dur a été de ne pas manger la mousse au chocolat réalisée par Réjane avant que les prises de vues ne soient terminées.
UN GRAND MERCI aussi à l'entreprise ENVIE à Trappes qui m'a gentiment donné le frigo, n'hésitez pas à aller leur rendre visite, leur entreprise citoyenne est géniale car ils remettent en état l'ensemble de l'électro ménager à des prix cassés et garantis...

Ci-dessous quelques images de la préparation du frigo pour la réalisation de la photo devant déclencher un sourire

Image n°5 : Portrait

Format à la française – couleur

Pour son prochain numéro consacré à l’Afrique Subsaharienne, un magazine de voyage et de connaissance du monde demande pour illustrer sa couverture, un portrait ethnique de jeune femme en buste ou en mi-corps sur un fond foncé. La tenue vestimentaire et les autres artifices propres à sa tradition seront bien évidemment hautement considérés.

Réalisation technique:

Cette image a été réalisée dans mon studio. J’ai fait appel à une maquilleuse africaine qui avait des connaissances en maquillage ethnique. Le bijou est un collier Cowrie importé du Togo et le tissu du bandeau est un tissu bogolan typiquement Africain que l’on retrouve dans plusieurs pays Subsahariens. La coiffure a été réalisée dans le pur esprit togolais sous forme de chignon tressé. L’éclairage a été réalisé par 2 strip box placées à droite et à gauche en arrière du sujet afin de lui donner du caractère.

UN GRAND MERCI à Aminata qui a été d'une grande aide pour la réalisation de son image, et à son amie Emilie qui a réalisé le maquillage afin de coller au thème imposé.

Image n°6 : Portrait Sport

Format à l’italienne – couleur

En vue de la Coupe du monde de football 2018 (FIFA), les candidats doivent réaliser une photographie d’un jeune (garçon ou fille) de la catégorie « poussin ». La joie, l’innocence et l’avenir seront le moteur de l’image, en opposition aux contrats pharaoniques des « grands ».

Réalisation technique:

Pour cette image je suis allé au Parc des Princes à Paris.

En effet le sujet nous demandait de mettre en opposition les contrats pharaoniques des stars du ballon rond et la joie et l’innocence d’un jeune de la catégorie poussin. J’ai voulu montrer en utilisant l’album Panini de la coupe du monde 2018 que l’enfant était heureux d’avoir l’image de son champion préféré (Killian Mbappé) pour son album, et avoir en arrière plan les champions avec leurs attitudes de joueurs professionnels (Neymar, Mbappé, Cavani etc.)

UN GRAND MERCI à Théo (et à ses parents Camille et Thierry) pour sa patience, sa gentillesse et son application durant l'intégralité de la matinée de prises de vues. En effet, cela a été la prise de vues la plus compliquée avec la photo du vent. Avec Théo, nous avons parcouru une partie de l'Ile de France dû à une suite d'évènements imprévus le dimanche où nous avons réalisé les photos. A la base, je voulais faire une image avec, en fond, la ville de Bondy et le mur de Killian Mbappé mais comme la photo a été réalisée durant la coupe du monde de football, le mur avait été démonté. Bilan, nous sommes partis au Stade de France mais là aussi toutes les images avaient été déplacées en Russie pour la Coupe du Monde, c'est là que Thierry le papa de Théo m'a parlé du mur du Parc des Princes où nous avons enfin pu réaliser l'image.

Image n°7 : Portrait

Format à la française – couleur – sur fond noir

Les candidats doivent réaliser un portrait d’un motard (homme ou femme) en blouson de cuir noir, casqué, visière oculaire relevée pour un regard saillant

Réalisation technique:

Pour cette image je suis allé chez Kawasaki France à Elancourt.

Le sujet est éclairé avec un snoot placé à droite de l’image ce qui m’a permis de concentrer la lumière sur le visage du sujet afin que celui-ci soit bien éclairé, une boite à lumière est placée à l’arrière en bord de boite pour éclairer le cuir et le carénage de la moto. Enfin un troisième flash placé à gauche de l’image en fond et en hauteur avec un bol monté avec une grille nid d’abeille vient éclairer le casque afin qu’il se détache du fond.

UN GRAND MERCI à Laurent de chez Kawasaki qui m'a permis d'une part d'avoir à disposition la moto de la marque, le local pour la prise de vue et la modèle Laure qui a joué le jeu en dehors de ses horaires de travail pour pouvoir réaliser l'image.

Je tiens pour cette image à remercier aussi Catherine et Pascal de chez Kawasaki qui ont été modèles mais j'ai préféré choisir l'image de leur collègue Laure. Merci aussi à Karine et son mari qui sont venus au studio pour réaliser aussi une image avec leur moto mais que je n'ai pas retenue.

Ci dessous quelques images de la préparation chez Kawasaki France

Je souhaiterais terminer cet article en remerciant toutes les personnes qui m'ont aidé durant toute cette année afin de présenter humblement mon travail au jury. Je souhaite remercier mon ami Yann Faucher avec qui nous avons traversé une année de partage photographique afin de réussir à présenter nos différents dossiers en temps et en heure au jury. Merci à Sylvie Lézier aussi et à Sophie Protat pour les différentes confrontations durant toute l'année sur l'interprétation des sujets et leur mise en œuvre. Encore bravo à Sylvie pour sa réussite.
Je termine cet article avec la conviction et l'envie de me confronter dans 4 ans à la prochaine édition de ce prestigieux concours, avec le doux rêve d'être un jour sur la liste des récompensés...

3 thoughts on Une belle aventure que celle de tenter le concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France »

  1. Cher Fredo, cet article est a la hauteur de ce que tu es…humble & franc, professionnel & artiste, essentiel & fidèle ! je l’attendais d’ailleurs avec impatience… Alors a toi qui n’est pas lauréat cette année de ce fabuleux concours, qui apporte tant en rencontres, en exigences, en remise en question et qui apporte a chacun son lot de joie et de peine, savoir que tu le re-tenteras dans 4 ans me réconforte.
    Tes images peuvent être fières de toi, comme je le suis 😉
    Je t’embrasse tres fort de mon île lointaine…A tres vite mon ami !!

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.